La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 

Frise chronologique réalisée pour les 10 ans de la société ACR.Frise chronologique réalisée pour les 10 ans de la société ACR.

Le Moulin à Couleurs existe depuis 1866.

L’activité du Moulin à Couleurs est la fabrication des terres et ocres colorantes à travers 3 grandes étapes :

1ère étape : L’extraction, de terres argileuses (fortement chargées en oxyde de fer) dans les carrières ardennaises, propriétés du Moulin à Couleurs ou d’autres matières premières provenant d’autres carrières de Bourgogne (Ocres), d’Allemagne (Noirs) ou même de madras en Inde pour le rouge.

Matière brute et produit finis (terres et ocres)

Terre de sienne naturelle des ArdennesTerre de sienne naturelle des Ardennes

                                     Terre de Sienne Naturelle brute

 

2ème étape :  le séchage ou la calcination, Il faut au minimum sécher les terres et ocres à 200° pour retirer l’humidité et les impuretés de la terre. Il faudra par contre calciner la terre à 700° pour la faire changer de couleur, La terre de sienne naturelle (jaune brun) deviendra rouge terre de sienne calcinée et l’ocre jaune deviendra ocre rouge sous l’effet de la chaleur.

Intérieur du calcinateur dans lequel sont chauffées nos terres à 700°C        Broyage et ensachage de nos terres et ocres naturelles

Le Calcinateur (Vue intérieure)

3ème étape : la plus importante est le broyage afin d’obtenir un pigment le plus fin possible (notre granulométrie est de 30 à 40 µ). Cette étape est réalisée dans des broyeurs pendulaires permettant d’avoir une granulométrie constante et optimale pour obtenir un pigment utilisable aussi bien pour l’artiste peintre que pour le maçon en restauration.

le "petit" broyeur dans lequel sont broyés nos terres et ocres  le broyeur lors d'une facbrication d'ocre de Bourgogne                                                                       Les broyeurs pendulaires

Depuis des millénaires, les hommes utilisent des pigments pour décorer leur environnement, De "La Grotte de Lascaux" qui reste l'exemple le plus connu, à nos bâtiments modernes. L'avantage incontestable des pigments naturels est d'offrir une grande résistance à la lumière, aux ultraviolets (soleil, lune), à l'humidité et une bonne tenue dans le temps.

Le Moulin à Couleurs est aujourd’hui la dernière fabrique de terres colorantes en France, elle commercialise prés de 80 couleurs de pigments dont 45 pigments naturels parmi lesquels figure les ocres de France : de Bourgogne, les terres de sienne des Ardennes, les ombres naturelles et calcinées....

Près de 25% de son activité est réalisée à l’export.

Vidéo sur le Moulin à Couleurs

Video sur le Moulin à Couleurs (Midi en France)

 

Les terres nautrelles et ocres naturelles sont 100% naturelles, Elles sont tirées de différentes carrières à travers les Ardennes, en BourgogneAllemagne et même des Indes.

Elles sont toutes traitées dans le Moulin à Couleurs à Ecordal, elles sont soit séchées (200°) ou calcinées ( 700°) avant d’être broyées pour obtenir une poudre très fine de l’ordre de 30-40µ.

Les terres naturelles et ocres naturelles sont insensibles aux ultras violets et sont compatibles avec tous les liants aussi bien chaux et ciment que pour un usage artistique à l'huile ou dans les acryliques...

Les couleurs minérales sont obtenues grâce à des mélanges de pigments organiques ou de pigments de synthèses.

Les oxydes de fer synthétiques sont fabriqués à partir de feuillets métalliques plongés dans des bacs acides avec électrolyse provocant une oxydation des métaux.